Restons en contact

Abidjan - Cocody 2 Plateaux les Vallons - Côte d'Ivoire

N'hesitez pas à nous appeler !

À l’occasion de la journée mondiale du Sida, le Pape François est revenu sur les nombreux malades atteints du virus à travers le monde, et a appelé à un «engagement renouvelé de solidarité pour garantir des soins de santé équitables et efficaces». En 2020, environ 37,7 millions de personnes étaient atteintes du VIH à travers le monde selon l’Onu.

Lors de l’audience générale, ce mercredi 1er décembre, le Pape François a évoqué les inégalités en matière de soins de santé dans le domaine du traitement du Sida. Quarante ans après l’apparition du VIH en 1981, aux États-Unis, la prévention et la prise en charge du virus demeure une lutte de longue haleine à travers le monde.

La Journée mondiale du Sida est «une occasion importante de se souvenir des nombreuses personnes touchées par ce virus, pour lesquelles, dans certaines parties du monde, l’accès à un traitement essentiel est impossible» », a mentionné le Saint-Père, à la fin de son audience générale. «Je me réjouis d’un engagement renouvelé de solidarité pour garantir des soins de santé équitables et efficaces» a-t-il ajouté, invitant les fidèles du monde entier à prier pour les nombreuses personnes affectées par ce syndrome.

Le tweet du Pape François ce mercredi 1er décembre

Le tweet du Pape François ce mercredi 1er décembre

Le Sida en quelques dates-clés

Un peu plus de quarante ans se sont écoulés depuis le 5 juin 1981, date à laquelle l’Agence pour le contrôle et la prévention des maladies du ministère américain de la Santé a signalé une infection rare chez certains hommes de Los Angeles (État de Californie). Ces derniers ont été les premières victimes du syndrome d’immunodéficience acquise, connu sous le nom de Sida.

En novembre 1999, un rapport de l’OMS et d’Onusida (la branche Sida des Nationes unies) a évalué à 50 millions le nombre de personnes infectées par le VIH depuis le début de l’épidémie, dont 16 millions sont décédées. L’Afrique est le premier continent touché, avec 12,2 millions de séropositifs.

Un premier traitement préventif pour le Sida est autorisé aux États-Unis le 16 juillet 2012. Ce type de traitement, qui a prouvé son efficacité, a depuis permis à de nombreuses personnes à risque de se protéger.

En 2017, plus de la moitié des porteurs de VIH (50%) dans le monde suivaient un traitement antirétroviral. Aujourd’hui, cette proportion avoisine les trois-quarts, soit 27,5 millions de personnes traitées sur 37,7 millions infectées dans le monde (selon Onusida).

Le VIH en 2021

Depuis le début de l’épidémie en 1981, environ 79,3 millions de personnes ont été infectées par le VIH à travers le monde, selon les chiffres publiés par Onusida. Aujourd’hui, selon un rapport de l’Unicef, au moins 310 000 enfants ont été infectés par le VIH en 2020.

Vatican News

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.