Restons en contact

Abidjan - Cocody 2 Plateaux les Vallons - Côte d'Ivoire

N'hesitez pas à nous appeler !

La musique a des vertus, c’est indéniable. Et “Amazing Grace” en est une illustration parfaite. Cette chanson hautement spirituelle ne vous dit peut-être rien de prime abord, mais on estime qu’elle est jouée plus de 12 millions de fois chaque année à travers la planète. Vous avez souvent entendu sa mélodie à la messe, au culte, dans une oraison funèbre… Sa particularité ? Ses paroles sont entièrement tirées de la bible ! Qui en est l’auteur et dans quel contexte a-t-elle été écrite ? Le Pourquoi du Comment vous emmène au milieu de l’Océan Atlantique, en pleine tempête, là où tout a commencé…

Amazing Grace (My Chains Are Gone) | BYU Noteworthy (Chris Tomlin A Cappella Cover)

Amazing Grace est l’un des cantiques chrétiens les plus célèbres dans le monde anglophone. La première publication des paroles écrites date de 1779. Associé à diverses mélodies au fil des années, il est aujourd’hui interprété sur la musique de New Britain.

Le thème de ce cantique évoque la rémission des péchés par la foi en Dieu, ce qui renvoie à l’origine de son écriture par John Newton, un pécheur repenti.

En français, son titre est traduit de différentes façons, dont aucune ne semble s’imposer et c’est généralement le titre anglais qui est maintenu.

Les paroles furent écrites par le prêtre anglican John Newton, probablement en 1760 ou 1761, et publiées en 1779, dans la collection des Olney Hymns qui connut un grand succès en Angleterre.

Biographie de John Newton

John Newton (1725–1807) était initialement le capitaine d’un navire négrier et était connu pour sa débauche morale. Le 10 mai 1748, au cours d’une tempête dans l’Atlantique où son bateau faillit couler, il se convertit au christianisme. Après avoir survécu à cette tempête, il devint prêtre anglican et renonça au trafic d’esclaves, au point de devenir militant de la cause abolitionniste.

John Newton | Christian History
John Newton

Une grande partie des paroles de ce cantique provient du Nouveau Testament. La première strophe par exemple renvoie à l’histoire du fils prodigue : dans l’évangile selon Luc, le père dit que « [son fils] était mort et il est vivant, il était perdu et il est retrouvé ». L’histoire de Jésus guérissant un aveugle, qui dit ensuite aux Pharisiens qu’il peut désormais voir, est racontée dans l’évangile selon Jean.

Amazing Grace – Pentatonix

La popularité d’Amazing Grace s’étendit aux États-Unis dès la fin du XVIIIe siècle mais c’est dans le contexte du mouvement de renouveau religieux au XIX e siècle qu’elle prit une dimension considérable, sans doute encore renforcée par la qualité de l’association des paroles à l’air de New Britain au milieu du siècle.

Postérieurement, le succès de ce cantique s’étendit tout particulièrement aux noirs américains. Il devint même, dans les années 1960, chargé de symboles politiques : la version enregistrée en 1947 par Mahalia Jackson connut ainsi un grand succès, qui se poursuivit pendant les décennies suivantes ; cette version et de nombreuses autres accompagnèrent fréquemment les mouvements de défense des droits civiques ou encore la lutte contre la guerre du Vietnam. En 2007 le film Amazing Grace commémora le bicentenaire de la loi britannique interdisant la traite négrière (Slave Trade Act de 1807). Le film retrace la vie de William Wilberforce, le membre du Parlement qui fit voter cette loi. C’était un ami de John Newton dont il partageait la foi anglicane.

Amazing Grace | Le film

Amazing Grace est aujourd’hui un élément essentiel de la culture populaire américaine, bien au-delà de l’aspect religieux d’origine et dépassant également les implications raciales ou politiques passées. Fréquemment écouté et chanté dans les cérémonies funéraires, ce cantique est symbolique de l’espoir qui persiste en dépit des épreuves.

La Bibliothèque du Congrès Américain en détient plus de 3 000 versions enregistrées en public. John Aitken, biographe de John Newton, estime que le morceau est joué environ 10 millions de fois par an dans le monde.

Grace Infinie | Amazing grace

Il est notamment repris durant le grand spectacle du Festival Interceltique de Lorient.

  • La mélodie d’Amazing Grace a été adoptée pour l’un des chants les plus emblématiques du Carnaval de Dunkerque. Par extension, des clubs sportifs locaux en ont fait leur hymne
  • Le club de football Lille Olympique Sporting Club s’est également inspiré de cette mélodie pour composer son hymne.
  • Le 26 juin 2015, Barack Obama, président des Etats Unis, entonne seul ce chant, au terme de l’éloge funèbre qu’il prononce en mémoire de Clementa Pinckney, le pasteur, et des huit fidèles assassinés mercredi 17 juin 2015, par Dylann Roof, « dans une église fréquentée par la communauté noire de Charleston, en Caroline du Sud ».
Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.