Restons en contact

Abidjan - Cocody 2 Plateaux les Vallons - Côte d'Ivoire

N'hesitez pas à nous appeler !

Alléluia évent à décider de vous plonger une fois de plus dans les archives de la musique chrétienne. Une personnalité dont les musique occupe une place de choix dans nos différentes adoration et louanges sera notre centre d’intérêt. Ses chansons ne subissent aucunement les intempéries du temps et le poids de l’âge n’a aucune incidence sur leur qualité. Sa composition : c’est j’ai l’assurance de mon salut’’ est rentré au panthéon des plus belles chansons et des titres les plus repris. Le nom de son auteure : Fanny Crosby.

BIOGRAPHIE

Née le 24 mars 1820, Fanny grandit dans un environnement peu chrétien. Atteinte d’une maladie à l’âge de 6 semaines, ce qui la rendit aveugle pour le restant de ses jours. John Crosby son père meurt en 1820 alors que Fanny est âgée de six mois. Elle est élevée par sa mère. Elles l’élèvent dans la foi chrétienne, lui apprend par cœur de longs passages de la Bible et elle devient un membre actif de l’Église méthodiste épiscopale de John Street à Manhattan.

Elle entre à l’Institution pour aveugles de New-York en 1835 pour ses 15 ans. Elle y passe 10 ans pour y apprendre le piano, l’orgue, la harpe, la guitare et le chant.

Après l’obtention de son diplôme en 1843, elle rejoint un groupe de lobbyiste pour l’éducation des aveugles à Washington. Elle est la première femme à parler au Senat des Etats Unis où elle lit un poème. En avril 1846, Fanny Crosby parle à la tribune devant le Congrès américain, avec une délégation des institutions pour aveugles de Boston et de Philadelphie. Elle témoigne avant le comité du congrès sur le sujet puis joue à la Maison Blanche devant le président et sa femme

Les ouvrages contenant ses chansons se seraient vendus à plus de 100 millions d’exemplaire.

Fanny Crosby meurt d’une hémorragie cérébrale le 12 février 1915, à l’âge de 94 ans

Mais avant, elle devient missionnaire, poète, parolière et compositrice de chanson et hymnes religieux. Elle a été l’une des plus prolifiques de l’histoire avec près de 8 000 chants de gospel à son actif.

Un prédicateur lui fit la remarque “C’est dommage que le Maître ne vous ait pas donné la vue alors qu’il vous a fait tellement d’autres dons”. Elle lui répondit : “Saviez-vous qu’à la naissance, si j’avais pu avoir une requête, cela aurait été d’être née aveugle ?” “Pourquoi ?” lui demanda-t-il. “Parce qu’au ciel, le premier visage qui aurait apparu à mes yeux serait celui de mon Sauveur.”

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.