Restons en contact

Abidjan - Cocody 2 Plateaux les Vallons - Côte d'Ivoire

N'hesitez pas à nous appeler !

Alléluia Event a décidé de vous introduire dans le labyrinthe de l’histoire de la musique Gospel et vous présenter l’un de ses monuments. C’est une de ses personnalités les plus emblématique…L’homme que nous présentons est connu comme « le père de la musique gospel ». Membre fondateur et premier président de la National Convention of Gospel Choirs and Choruses (Convention National des chœurs et chorales gospel). Il était l’artiste et le compositeur préféré du pasteur Martin Luther King. Il a écrit pour les grandes voix gospel des années 30. Ses compositions n’ont point laissé indifférents les artistes et le public profane. Qui est donc cet homme ? Thomas Andrew Dorsey. Quel est sa trajectoire ?

Résultat de recherche d'images pour "thomas dorsey"

Pour la petite histoire Thomas Dorsey est né le 1er juillet 1899 dans l’état de Géorgie. C’est très jeune qu’il côtoie la musique. C’est au travers du jazz et du blues que Thomas Dorsey s’est fait connaitre. A 19 ans, il forme un groupe pour jouer dans les fêtes. Au regard de ses compositions de choix le succès lui ouvre les bras. En 1928 avec Tampa red, il enregistre le tube Tight Like That, qui se vend à sept millions d’exemplaires à l’époque.

Documentary clip on Thomas Dorsey

On dénombreplus de 400 chansons de blues et de jazz interprétées ou écrites par Thomas Dorsey. A cette époque, il ne connaissait pas Jésus Christ. En 1932, une situation malencontreuse, un drame personnel va bouleverser sa vie, et va changer son orientation musicale. Sa femme, Nettie, décède pendant la naissance de son premier fils. Le choc sera immense. C’est à l’église qu’il trouvera le réconfort. C’est en Jésus qu’il trouvera la consolation. Thomas décide d’abandonner le blues et le jazz et s’abandonne au Gospel. C’est d’ailleurs à l’église Baptiste qu’il écrit et enregistre sa chanson la plus connu et la plus abouti.

Take My Hand, Precious Lord. Une chanson hommage à sa femme mais aussi une célébration de Jésus. Il y explique comment il a trouvé le repos en notre seigneur.

Thomas Dorsey-Take My Hand, Precious Lord

Au regard de la difficulté des artistes chrétiens à s’enregistrer, Thomas Dorsey crée la première société de musique gospel noire, la Dorsey House of Music. Il monte aussi sa propre chorale de gospel tout en étant membre fondateur et premier président de la National Convention of Gospel Choirs and Choruses.

Résultat de recherche d'images pour "thomas dorsey"

Son influence ne se limite pas à la musique afro-américaine gospel, ses œuvres sont reprises et interprétées par un nombre important de musiciens blancs. Take My Hand, Precious Lord est enregistrée et interprété par plusieurs artistes. Elvis Presley, Mahalia Jackson, Aretha Franklin, Roy Rogers. Dorsey écrit en 1937 la chanson Peace in the Valley pour Mahalia Jackson, qui deviendra un standard du gospel. Il est le premier noir américain élu au Nashville Songwriters Hall of Fame et au Gospel Music Association’s Living Hall of Fame.Il s’en est allé malheureusement 23 janvier 1993 à Chicago. Il a été honoré d’un grammy pour l’ensemble de son œuvre.

Résultat de recherche d'images pour "thomas dorsey"

Une dizaine de livre retrace l’histoire de Thomas Dorsey qui a été le directeur musical de la Pilgrim Baptist Church de Chicago, de 1932 jusqu’à la fin des années 1970.

Thomas A. Dorsey : Take my hand, precious Lord (Barbara Hendricks / Max Schultz et Ulf Englund /
Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *