reportages

Charly Tchatch, l’animateur Gabonais aux talents multiples s’affiche. Ses aspirations, ses méthodes, ses victoires…

Charly Tchatch, l’animateur Gabonais aux talents multiples s’affiche. Ses aspirations, ses méthodes, ses victoires…



Mis en ligne le 30/01/2020 à 17:37

#INTERVIEW

Homme de média, communicateur, motivateur, militant du politiquement correcte, leader incontesté pour beaucoup de jeune dans le combat de la génération consciente Charly TCHATCH est une personnalité de charme. Parfois énigmatique, Hanse Charly MOUGNIENGOU de son vrai nom se présente comme le président de la jeunesse Africaine Virtuelle. A force de travail, Charly a su tracer son chemin et imposer ses concepts. Alleluia-event.com vous dévoile des aspects de sa personnalité dans cet entretien.

Bonjour Charly Tchatch sinon Bonjour M le Président de la jeunesse Africaine Virtuelle comment allez-vous ? Habitué à diriger des interviews comment on se sent quand c’est à nous de répondre aux questions ?

Il est clair que ce n’est pas facile de jouer un rôle qu’on n’a presque jamais car je suis habitué à poser les questions. Aujourd’hui c’est différent et c’est avec une grande joie que je répondrai à chacune de vos questions pour le bonheur des lecteurs. C’est un moyen pour moi de m’ouvrir à eux en présentant l’homme que je suis en dehors de la scène.

Comment Charly gère ses nombreuses taches ? DIEU y est pour quelque chose ?

Heu disons que je n’aime pas me contenter d’une seule activité. J’aime être sur plusieurs fronts, cela me permet de sentir que je suis vraiment en plein mouvement, pour ma part la clef pour arriver à tout gérer est l’organisation. J’ai la chance d’avoir une formidable équipe qui m’aide à prioriser mes actions afin que je sois le plus efficace et surtout que je canalise au mieux mon énergie sur chaque opportunité que Dieu met devant moi. C’est lui qui me donne l’être et le mouvement en me permettant de m’exprimer dans ce que j’aime.

Être croyant sous-entend quoi pour Charly quel est la place du Christ dans la vie de Charly ?

A cette question je dirai qu’être croyant n’est pas la chose la plus importante, il faut poser des actions de foi qui démontrent que nous croyons en Dieu par son fils Jésus. Ce premier volet de la question est important car il nous impose automatiquement de mettre Dieu devant. Oui en ce qui me concerne Dieu par son fils Christ occupe la première place. Il est l’architecte et je suis son œuvre architecturale. Je me dois de toujours composer avec lui et ce de manière continuelle dans ma vie quotidienne.

Quel a été le plus grand défi pour Charly ? a-t-il été relevé ?

S’agissant de défi, je dirai qu’il y a beaucoup de choses qui viennent dans mon esprit mais permettez-moi de retenir un seul. Oui mon plus grand défi a été d’identifier le potentiel dont Dieu m’a fait grâce. Nous n’arrivons pas souvent à nous épanouir dans la société car nous sommes quelques fois inconscients des talents dont on dispose. Cette méconnaissance fait qu’on mène une vie qui n’est pas la nôtre. Dans ce cas de figure on devient moins efficace. Ceci dit mon plus grand défi a été de me rendre compte après plusieurs échecs que la voix parlée et la voix chantée étaient mes talents.

Vous avez créé un concept le ‘’Tchatching’’ Qu’est-ce que c’est et comment est-il né ?

La définition du tchatching est à observer à 2 niveaux.

Premièrement le tchatching est une performance vocale de chant qui vise à partager des émotions aux moyens d’un mélange de consonnes et voyelles qui n’a aucune traduction dans nos langues. L’objectif n’est pas de parler aux gens en leur disant des choses qu’ils comprennent par le biais d’une langue mais il s’agit plutôt de partager des fortes émotions en disant des choses qu’ils ne comprennent pas.

Deuxièmement, le tchatching est à percevoir comme une philosophie d’Homme audacieux qui recommande à tout le monde l’audace comme clef pour réaliser que rien n’est impossible. Le tchatching invite chacun à réussir loyalement en misant sur l’identification de son potentiel mais également en travaillant dessus sans oublier de mettre Dieu à la première place car il est l’auteur des talents insoupçonnés que nous possédons.

 Président de la jeunesse Africaine virtuel comment cela s’est passé ?

C’est par audace que j’ai décidé de me faire appeler Président de la jeunesse Africaine Virtuelle. Considérant que le monde devient de plus en plus numérique du fait du développement des nouvelles technologies, il est plus que jamais urgent de prendre nos responsabilités car il y a là un moyen d’impacter notre monde réel. Comme on peut le constater, les jeunes du fait de l’accessibilité aux smartphones, sont les plus nombreux sur la toile. Pour ma part il faut à travers cette plateforme, interpeller, sensibiliser et impliquer la jeunesse africaine sur la nécessité de considérer le monde virtuel non pas comme une plateforme de divertissement mais comme un levier de changement, de transformation qui sera à l’initiative des grandes décisions qui impacteront positivement la vie réelle de nos communautés.

Parlez-nous de votre programme gouvernemental et de sa faisabilité?

 S’agissant de notre programme gouvernemental, disons que le gouvernement de la jeunesse africaine virtuelle axera ses actions sur l’éducation, l’éthique, la promotion des métiers du numérique. Nous tâcherons d’organiser des grandes campagnes de communications via les plateformes web. Nous avons la chance aujourd’hui car grâce à internet on a pas besoin de visas pour échanger entre nous. Si les Etats unis d’Afrique n’existent pas dans la vie réelle, nous pensons que cette organisation peut exister à travers la jeunesse africaine virtuelle.  D’ailleurs pour mener à bien cette mission nous avons déjà un répertoire des jeunes influents qui sur l’ensemble du continent travailleront chacun selon leur profil pour que la JAV soit un acteur clef dans le processus décisionnel de nos sociétés africaines.

Avec échec, on peut signer des chèques vous l’avez dit parlez-nous de l’esprit entrepreneurial ?

Par cette citation notons simplement que l’échec est un processus volontaire ou non qui conduit à la réussite si on décide d’adopter une mentalité de gagnant à toute épreuve. Rien n’est facile dans ce monde, on sera toujours éprouvé mais il faut tenir bon. C’est l’esprit que nous devons avoir si on est un entrepreneur. Il est clair que tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur mais si j’ai un conseil à donner je dirai qu’au vu des enjeux actuels et du réel besoin d’emplois de la jeunesse, chacun gagnerait à oser entreprendre. Celui qui entreprendra deviendra autonome, et DIEU seul sait qu’un jeune qui devient autonome par le fruit de son travail est difficilement manipulable. Je ne dis pas que c’est facile de faire marcher une idée, mais je pense qu’on ne perdra rien à essayer l’entrepreneuriat.

La jeunesse africaine dans l’impasse que pensez-vous de ceux qui pense encore que l’eldorado c’est ailleurs ?

La promotion de l’eldorado est faite par les médias et par le refus des autorités de notre continent à créer un cadre de vie qui permettra à notre jeunesse de vivre son rêve. Je pense que si nos médias font la promotion de notre continent en mettant un accent sur des prouesses qui sont réalisées par des africains en Afrique avec du matériel ou des outils d’Afrique, beaucoup de jeunes allaient trouver la force de se dire « je reste c’est possible ici ». Loin de me positionner en donneur de leçon je veux dire à ma jeunesse, nous avons un continent à bâtir, restons et travaillons. Certes c’est compliqué mais je reste persuadé que ce n’est pas impossible.  C’est aussi là le rôle que devra jouer la jeunesse Africaine virtuelle, nous devons présenter sur la toile, ce que les médias ne montrent pas en bien sur notre continent, car personne ne vendra en bien l’image de l’Afrique mieux la jeunesse africaine elle-même. En agissant ainsi L’eldorado prendra fin si on présente une belle image de notre terre commune, l’eldorado prendra fin si nous gouvernants mettent à la disposition de la jeunesse l’éducation et l’emploi, l’eldorado prendra fin si chaque jeune au-delà des manquements observés commence à trouver le génie qui est en lui pour se faire une place au soleil car à la jeunesse je veux dire n’attendons pas l’Etat car l’Etat ne connait pas notre état.

Croyez-vous au développement de l’Afrique au vu de tous ceux qui se passe sur le continent exemple en Afrique du sud la xénophobie croissante ?

Ah oui je suis un panafricaniste optimiste, bien sûr que je crois au développement de l’Afrique.  Ce qui se passe en Afrique du sud ou ailleurs à travers le terrorisme n’est pas de nature à désorienter ma vision qui est celle d’une Afrique qui renaîtra de ses cendres. Je garde l’espoir que les changements vont s’opérer par l’implication de notre jeunesse qui a soif d’éducation, d’emplois, de formation, d’équité, d’égalité, de développement. Oui ma jeunesse n’est plus spectatrice, elle devient actrice du processus de développement d’une Afrique à la mentalité nouvelle.

Comme vous je crois au développement de ce continent, surtout quand je vois des intellectuels, des entrepreneurs, des afro descendants qui reviennent le continent, je me dis le processus est en marge. Quand je regarde l’actualité et que les experts prédisent la forte croissance du continent du fait de son poids démographique dans les prochaines années, je me dis le processus est en marche. Quand je vois les échanges sur la libre circulation, l’ouverture des frontières entre nous, je me dis le processus est en marche.  Nous sommes à l’heure de tous les possibles avec la nouvelle classe des jeunes audacieux qui veulent écrire une autre page de l’histoire de l’Afrique avec un stylo qui a pour encore l’amour, le travail, la solidarité, le partage et non le sang de notre semblable.

Quelle est votre rêve le plus fou M. le président ? 

Heu à cette question je vais répondre par une autre question que je me pose tous les jours : qu’est-ce que je veux que l’on retienne de moi ? la réponse à cette question est mon rêve le plus fou car je veux que le monde retienne de moi que je suis Charly Tchatch l’homme qui défonçait les portes d’opportunités par son audace. Oui Charly Tchatch le prédicateur de l’audace, Charly Tchatch Président, l’homme qui inspira la jeunesse à oser l’action pour influencer le monde tout en gardant son intégrité, ses valeurs.

Un mot aux internautes de Alleluia-event.com

Pour les lecteurs d’alléluia, je tiens à vous réaffirmer la joie qui a été mienne de partager ces quelques mots avec vous. Je garde espoir que vous trouverez par la grâce de Dieu, la force, la détermination et l’audace d’aller de l’avant peu importe les difficultés.

 

 

 




L'actu en images


Future Events



NIKAWELE TOUR
date_rangeFEVIER 2020
location_onABOBO - ABIDJAN
FESTIVIE 2019
date_range21 NOVEMBRE AU 24 NOVEMBRE 2019
location_onABIDJAN YOPOUGON TEMPLE EMU-CI EXODE

Service Communication

+225 58 99 01 53 / +225 08 44 51 27